Le Lavage articulaire dans la gonarthrose

 

Le lavage articulaire (LA) est utilisé depuis de longue date pour le traitement de nombreuses affections rhumatismales : arthrite septique, rhumatismes inflammatoires et dégénératifs. Il est utilisé essentiellement pour le traitement des gonarthrose en poussée douloureuse.

 La gonarthrose :

 

C’est l’arthrose des genoux, il s’agit d’une dégradation du cartilage due essentiellement à l’âge. La gonarthrose se manifeste par des douleurs des genoux qui surviennent soit à la marche, soit à la position assise prolongée. Parfois au stade tardif, la douleur peut survenir même au repos.

 L’arthrose est secondaire à une dégradation d’un liquide qui se trouve à l’intérieur de l’articulation; le liquide synovial. Ce liquide permet la lubrification du cartilage et permet d’éviter la friction des surfaces cartilagineuses. Quand ce liquide se détériore, il y’a une perte de la lubrification du cartilage, les 2 surfaces articulaires se frottent et commence alors la dégradation du cartilage. Cette dégradation peut se faire sur plusieurs années, mais il y’a des formes sévères (arthrose destructrice rapide) ou l’articulation peut être complètement détruite en 2 ans seulement.

 L’EULAR, qui est l’organisme Européen contre les maladies Rhumatismales, recommande de traiter la gonarthrose par :

  • Des médicaments anti-douleur et par des médicaments contre l’arthrose (qui s’appellent les anti-arthrosique d’action lente).
  •  En cas de poussée douloureuse, une visco-supplémentation (ajouter du liquide visqueux: acide hyaluronique)  peut être nécessaire. Pour un meilleur résultat de cet ac hyaluronique, un lavage articulaire peut précéder ces injections.

 L'INTERET DU  LAVAGE ARTICULAIRE DANS LA  GONARTHROSE

  1. évacuation des débris cartilagineux
  2. évacuation des microcristaux
  3. dilution des enzymes dégradantes impliquées dans la dégradation du cartilage
  4. distension capsulaire
  5. ruptures d'adhérences intra-articulaires

 Comment se déroule le lavage articulaire :

Il s’agit d’un geste simple (à condition que le médecin soit un spécialiste dans le domaine). Il s’agit d’introduire un liquide dans l’articulation par une aiguille (voie d’entrée) et le récupérer avec une autre aiguille (voie de sortie), ce liquide va emporter donc avec  lui les différents débris de cartilage ainsi que les enzymes qui dégradent le cartilage. Le lavage se fait sur un malade allongé sur le dos. Il est précédé par une anesthésie locale par injection au bord externe du genou.

Quelle est son efficacité ?

Le lavage fait partie de l’arsenal thérapeutique de l’arthrose du genou (gonarthrose). La diminution de la douleur peut parfois être rapide, ou peut mettre quelques semaines à apparaître. Il peut être réalisé seul ou suivi par une visco-supplémentation

Que fait on après le lavage :

Un repos minimal de 24 heures est requis pour un meilleur résultat. La mise en contact du genou d’une vessie de glace est souhaitable.

Quand faire la viscosupplémentation ?

Le délai peut être variable.  Habituellement la viscosupplémentation se fait entre une semaine à 15 jours après le lavage articulaire mais elle peut être réalisée immédiatement au décours du lavage.

Faut-il faire une rééducation après ?

La rééducation permet de renforcer le muscle quadricipital qui soutient le genou. Un minimum de 15 séances est requis.

 

 Pr Fadoua Allali

Service de Rhumatologie (Hôpital El Ayachi -Salé)