La Lithotrethie extra corporelle  (LEC), ou ondes de choc dans le traitement des tendinopathies

  

Qu’est ce que c’est les tendinopathies ?

 Les tendons sont les ligaments de nature fibreuse qui permettent l'insertion du muscle sur l'os.

La tendinite peut être le résultat de L’usure, liée à l’avancée en âge ou d'une sollicitation trop importante, inhabituelle, du tendon.

Elle peut être aussi la résultante d'une irrégularité du tendon, due par exemple d'élongations ou de ruptures tendineuses partielles. Dans les deux cas, le tendon frotte anormalement sur sa gaine et induit des phénomènes d'irritation et de morts cellulaires.

Tennis, cyclisme, course, sport de combat… les activités à risque de tendinopathie sont nombreuses. Ces affections toucheraient près d’un tiers des sportifs. Si le coude est l’articulation la plus souvent concernée, ces atteintes du tendon peuvent atteindre l’épaule, le talon d’Achille ou le genou.

La tendinite simple se caractérise par une inflammation (souvent douloureuse) sans lésion du tendon. Elle le fragilise tout au plus.

Quels traitements pour les tendinopathies ?

 Les traitements sont multiples. Le rhumatologue les applique successivement. Le traitement de base est la mise au repos du membre et l'application de glace. Les anti-inflammatoires par la bouche sont souvent peu efficaces (30% des résultats).

La physiothérapie (électrothérapie en particulier) peut abréger la maladie. En pratique, on est souvent amené à faire des infiltrations de corticoïdes. Une autre alternative au traitement est offerte par les ondes de choc.

Les ondes de choc

 Pour la petite histoire :

Au départ (1981), les ondes de choc ont été utilisées en médecine pour traiter les calculs urinaires (lithiases). Il s'agissait de la lithotritie ultrasonore extracorporelle. Quelques années plus tard les spécialistes en médecine du sport ont eu l'idée d'utiliser cette technique pour traiter des calcifications non plus cette fois-ci de l'appareil urinaire mais de l'appareil locomoteur, à savoir les tendons et les aponévroses.

C’est quoi les ondes de choc ?

 Les ondes de choc sont des ondes acoustiques qui transmettent de l’énergie mécanique à haute concentration d’énergie jusqu’au point douloureux situé dans le tissu fibreux ou myosquelettique en phase subaiguë, subchronique ou chronique. Cela provoque des processus de guérison, régénération et de réparation.

Comment ça marche ?

Libération locale immédiate de substances antalgiques et anti inflammatoires

  1. Action défibrosante
  2. Création de micro-lésions susceptibles d’induire un processus de cicatrisation

 Quels sont les résultats ?

Triple effet:

  • antalgique précoce
  • pic douloureux secondaire
  • amélioration retardé (entre 6 semaines et 3 mois) sur les lésions chroniques

 Est-ce que ça fait mal ?

chez certains patients, on peut avoir une :

  1. Douleur immédiate diminuant secondairement et une réapparition de la douleur 3 à 24 heures après les ondes de chocs.
  2. ces douleurs sont passagères et très supportables on obtient après une amélioration secondaire sur la douleur et la gène fonctionnelle

 

LISTE DES DIAGNOSTICS

  •  Epine calcanéenne, Fasciite plantaire
  • Tendinites d’Achille
  • Tendinite du coude
  • Tendinite de l’épaule, calcification de l’épaule
  • Tendinite du moyen fessier

La LEC peut être également utilisée pour les points gachettes, en locodolenti : douleur rachidienne en balayage, syndrome angulaire…….

Combien dure une séance ?

Quelques minutes

 Quels sont les risques de la LEC ?

Aucun, on peut avoir une augmentation des douleurs transitoires et brèves.

Où peut on trouver un appareil d’onde de choc ?

Il faut se renseigner auprès de votre rhumatologue traitant.

Pr Fadoua Allali

Service de Rhumatologie (Hôpital El Ayachi -Salé).